L’INSÉMINATION ARTIFICIELLE AVEC SPERME DU CONJOINT EN TUNISIE

Qu’est-ce que l’insémination artificielle ?

L’Insémination artificielle avec sperme du conjoint est proposée à certains couples infertiles, elle consiste à injecter les spermatozoïdes de l’homme recueillis, généralement, par masturbation dans la cavité utérine de la femme, au moment de l’ovulation.

Cette technique de procréation médicalement assistée (PMA) commence au début du cycle menstruel par une stimulation ovarienne, grâce à certains protocoles confirmés.

Il existe plusieurs autres techniques de procréation médicalement assistée (PMA) à savoir la la fécondation in vitro (FIV), l”ICSI ou injection intracytoplasmique de spermatozoïde , La double stimulation ovarienne ou DuoStim, congélation d’ovocytes, congélation du sperme ainsi que la Biopsie testiculaire voire la Congélation d’embrayons.

l’Insémination artificielle avec sperme du conjoint, de même que l’injection intra cytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI) et la congélation de sperme et enfin la double stimulation ovarienne.

L’insémination artificielle, pour qui ?

L’Insémination artificielle avec sperme du conjoint est pratiquée pour les couples qui n’arrivent pas à concevoir un bébé d’une manière naturelle, après avoir effectué une batterie d’examens pour en déterminer les raisons de cette infertilité.

Le couple qui veut profiter d’une insémination artificielle devra effectuer différents examens. À cet égard, la femme devra vérifier ses trompes, l’homme, quant à lui, devra pratiquer un spermogramme afin de voir si la quantité et la qualité de ses spermes sont suffisantes, ainsi que l’absence d’une éventuelle l’infection sexuellement transmissible.

Les étapes de l’insémination artificielle

  • Stimulation ovarienne

Elle n’est pas indispensable si la cause de l’infertilité est due à un obstacle au niveau des trompes. Ceci dit, dans plusieurs cas, cette stimulation ovarienne est nécessaire.

Ainsi, la femme va devoir suivre un traitement durant la première moitié du cycle, de même une échographie et des dosages hormonaux sont pratiqués afin de surveiller l’efficacité du traitement.

Par la suite, l’hormone gonadotrope chorionique est injectée pour accélérer le déclenchement de l’ovulation. Il faut attendre une période de 32 à 38 heures pour arriver au pic de l’hormone gonadotrope chorionique, et effectuer ainsi l’insémination.

  • Recueil du sperme

Le jour J l’homme donne son sperme après quelques jours d’abstinence, il est recueilli par masturbation.

  • Insémination

Ce sperme sera traité, avant d’être injecté par le biais d’une pipette insérée dans le vagin de la femme jusqu’à l’utérus. Après quelques jours, si les règles n’arrivent pas, la femme doit faire un test de grossesse pour savoir si l’insémination a bel et bien réussi.

Taux de réussite

L’insémination artificielle permet de doubler les chances de grossesses pour les couples qui échouent dans leurs tentatives d’avoir un bébé d’une façon naturelle.

Il est important de savoir que le taux de réussite de la technique d’insémination artificielle est proportionnel puisqu’il diminue avec l’âge. En effet, il passe de 15% à 38 ans à 5% à 42 ans.