LA FIV (FÉCONDATION IN VITRO) EN TUNISIE

Qu’est-ce que la réponse ovarienne ?

La procréation médicalement assistée (PMA) est une discipline médicale qui préconise des traitements contre l’infertilité afin d’aider les couples qui ont échoué dans leurs tentatives pour avoir des enfants d’une manière naturelle.
Un couple est dit infertile, lorsqu’il n’arrive pas à avoir d’enfants, après une année complète de cohabitation, au cours de laquelle des rapports sexuels réguliers et non protégés ont été établis.
Par contre, un couple est décrit comme stérile s’il échoue dans ses tentatives d’avoir des enfants tout au long de de toute vie reproductive, ou en cas d’échec de toute tentative thérapeutique à l’instar de l’IAC (Insémination artificielle avec sperme du conjoint) ou encore la FIV (fécondation in vitro), ainsi que la Biopsie testiculaire et la congélation d’embryons, voire la Congélation d’ovocytes, l’Insémination artificielle avec sperme du conjoint, de même que l’injection intra cytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI) et la congélation de sperme et enfin la double stimulation ovarienne.

Quand recourir à la FIV ?

La technique de fécondation in vitro peut être une solution à l’infertilité dans les cas suivants :

  • Le problème d’altération ou obstruction des trompes.
  • Le problème d’altération du sperme avec < 1 million de spermatozoïdes mobiles au TMS.
  • Le problème d’endométriose sévère stade 3 ou 4.
  • Echec à 6 reprises de la technique d’Insémination artificielle avec sperme du conjoint.
  • Echec de 6 cycles de stimulation pour les patientes souffrant de troubles de l’ovulation.
  • Le problème d’infertilité inexpliquée touchant principalement les patientes âgées de plus de 37 ans.

Qu’est-ce que la Fécondation in vitro ?

Parmi ces techniques, la fécondation in vitro qui consiste à mettre en contact des ovules et des spermatozoïdes hors de l’utérus. Elle sert à surveiller étroitement la fécondation afin d’introduire, par la suite, un ou plusieurs embryons dans l’utérus.
La femme doit tout d’abord suivre un traitement hormonal, et ce dans le but de favoriser la maturation de plusieurs ovules en même temps. Les spermatozoïdes sont, quant à eux, recueillis par masturbation.
Les ovules prélevés et les spermatozoïdes recueillis sont mis dans un tube ou une boîte de culture et la fécondation et seront soumis à un suivi minutieux par microscope. Les embrayons sont injectés dans l’utérus, 3 jours seulement après le prélèvement des ovules.

Les étapes de La Fécondation in vitro

La technique de fécondation in vitro exige le respect de 6 étapes à savoir :

La stimulation ovarienne

Cette étape consiste à stimuler les ovaires par la prise de deux médicaments hormonaux pendant une période inférieure ou bien supérieure à 14 jours. Le premier vise à bloquer l’ovulation et la déclencher au moment opportun, tandis que le second, a pour but d’aider à la production et la croissance de follicules ovariens.

Le but de cette étape étant d’aider les ovaires à produire des ovocytes en quantité suffisante.

Le déclenchement

Une fois que les follicules atteignent la taille adéquate, la patiente se fera injecter une hormone spécifique qui a pour but de déclencher l’ovulation.

Le prélèvement

Le médecin spécialiste se chargera de recueillir des ovocytes, grâce à une aiguille qui passe à travers les parois du vagin, par aspiration du liquide folliculaire.

Cette intervention se fait sous anesthésie générale, ainsi la patiente est obligée de rester au repos pendant plusieurs jours après l’opération de recueil.

La fécondation

L’aspiration des ovocytes est accompagnée le même jour par le recueil du sperme qui se fait après une période d’abstinence sexuelle allant de deux à quatre jours.

Une fois recueilli, le sperme est préparé par les techniciens du laboratoire, avant d’être utilisé pour féconder les ovocytes dans un milieu de culture. Il faudra attendre 20 heures pour connaitre le résultat de la fécondation.

Le transfert d'embryons

Le transfert d’embrayons se fait après une période allant de 3 et 6 jours après la fécondation. Les embryons sont placés dans l’utérus grâce à un fin cathéter.

Il y a lieu de noter que Les embryons non utilisés peuvent être cryoconservés. À cet égard, leur durée de conservation peut atteindre les 10 ans.

La grossesse

Il faut atteindre 16 jours après le transfert d’embrayons pour faire un test de grossesse grâce à une prise de sang.