J’ai besoin d’une assistance médicale
Edit
E2A est une équipe de professionnels sans cesse à l’écoute des besoins de nos patients par un accueil téléphonique 24h/24, un savoir-faire sans limite pour répondre à l’urgence, une présence opérationnelle et efficace en toute situation sur le terrain, un protocole d’organisation finement élaboré, une mobilisation de toute son énergie pour atteindre son but.

Contact Info

L’agence de santé US confirme la vulnérabilité des enfants au syndrome MIS-C
  • E2A
  • -
  • E2A International Blog
  • -
  • L’agence de santé US confirme la vulnérabilité des enfants au syndrome MIS-C
 L’agence de santé US confirme la vulnérabilité des enfants au syndrome MIS-C

L’agence de santé gouvernementale américaine a tiré la sonnette d’alarme suite à la propagation d’une maladie rare appelée MIS-C, qui apparaît chez les enfants touchés le coronavirus
A cet égard, elle a mis en garde contre cette maladie rare mais grave qui été découvert par docteur Brodin, le pédiatre suédois de l’hôpital universitaire Karolinska de Stockholm, d’autant plus que 792 cas confirmés ont été signalés jusqu’au 3 septembre dernier aux Etats-Unis.
Le MIS-C se développe principalement chez les enfants et les adolescents qui ont été infectés par le SRAS-CoV-2, soit le virus qui cause le COVID-19.
Cette maladie apparaît généralement après une période variant entre 2 et 4 semaines de l’infection.
Le MIS-C cause une inflammation dans plusieurs régions du corps, notamment le cœur, les poumons, le cerveau et les reins.
Parmi les symptômes constatés chez les enfants touchés par cette maladie, on note la présence d’une fièvre persistante, ainsi que des douleurs abdominales, ou encore des vomissements, voire une diarrhée et des éruptions cutanées, aussi une conjonctivite, des lésions cardiaques et un choc.
Certains enfants peuvent également souffrir d’une diminution des globules blancs appelés lymphocytes qui ont pour rôle de protéger le corps contre les infections.
Une équipe de chercheurs a cartographié la réponse immunitaire chez les enfants qui ont été touchés par cette maladie de MIS-C. Bien que partageant certaines caractéristiques avec la maladie de Kawasaki, le MIS-la ne présente pas la même réponse inflammatoire que celle de la maladie de Kawasaki et du COVID-19 aigu sévère.
En effet, les enfants qui ont développé le MIS-C manquaient d’anticorps IgG contre les coronavirus du rhume communs, et ce contrairement aux enfants atteints de la maladie de Kawasaki et aux enfants atteints de COVID-19 léger.
Par ailleurs, les chercheurs ont découvert plusieurs auto-anticorps qui ciblent les propres protéines du corps, et qui peuvent contribuer à la pathogenèse du MIS-C.
Les parents devraient surveiller les symptômes du MIS-C, qui comprennent la fièvre, la fatigue, les douleurs abdominales, les yeux injectés de sang, les vomissements, la diarrhée, les douleurs au cou et les éruptions cutanées afin de détecter la maladie MIS-C rapidement chez leurs enfants.
Des soins d’urgence doivent être appliqués si l’enfant souffre de difficultés respiratoires, ou bien a du mal à rester conscient, a averti l’agence de santé gouvernementale américaine.

[an error occurred while processing this directive]